Balade gourmande - Bully et ses pierres dorées Visites gourmandes

Prochain départ prévu le 28/10/2021 à 10:00

Je réserve cette visite

Je réserve cette visite

Heure de départ

14h

Mes places

Visites gourmandes Visites libres Gastronomie Insolite Beaujolais
Visite proposée par Office de Tourisme du Pays de L’Arbresle

Balade à la découverte des panoramas

Envie de randonner et de déguster de bons produits locaux ? A seulement 20 km de Lyon, découvrez, en autonomie et en famille ou entre amis, un patrimoine remarquable, goûtez à des produits du terroir et vivez un vrai moment de ressourcement !

Cette balade sportive de 8 km offre de beaux panoramas sur les Monts du Lyonnais et les Monts d'Or, au milieu des vignes du Beaujolais des Pierres Dorées et traverse le village pittoresque de Bully.
Un pique-nique pour votre pause déjeuner vous est concocté par Marie-Hélène Thomas de la société Rest' à Dom'. Elle livrera le pique-nique directement sur l'aire de pause à mi-parcours, au lavoir d'Apinost. Il vous suffira pour cela de l’appeler une fois arrivé sur place.


Bon à savoir

Activité individuelle à faire en toute autonomie.
Réservation obligatoire
Départ de la balade en milieu de matinée, toutes les infos pratiques vous seront envoyées par mail à la suite à votre réservation.
Durée prévue : 3h30 - 90 m de dénivelé
Cette offre comprend la fiche randonnée de la balade, envoyée par mail, ainsi qu'un pique-nique composé de produits du terroir
Cette offre ne comprend pas vos trajets au départ de Lyon


Engagements hygiène et sécurité

Les balades ont été adaptées pour satisfaire toutes vos exigences et vous offrir une expérience de visite en toute sérénité :

  • activité de plein air
  • port du masque obligatoire
  • portions individualisées
Durée

3h30

Type

Balade gourmande

Accès

Bus 116 depuis Gorge de Loup, arrêt Bully - Le Treve

Lieu de départ

Place de l’Eglise – 69210 Bully

Tarifs
Adulte 12,00 €

La pierre dorée du Beaujolais

C’est une roche calcaire ocrée et lumineuse, teintée par des oxydes de fer. Autrefois, chaque village avait sa carrière. Jusqu’à la 1ère guerre mondiale, certaines carrières fournissaient le Beaujolais, mais aussi le Lyonnais et même la Suisse !