Boutique en ligne Visites, citypass, excursions,...

Jeux Olympiques 2024 à Lyon

Les grands événements

Date de dernière mise à jour : 21/06/2024

La France et la ville de Paris accueillent en 2024 la 33ème édition des Jeux Olympiques d’été. Lyon sera l’hôte de 11 matchs de football, avec de belles affiches prévues du 24 juillet au 9 août.

Voir toutes les photos

Les épreuves des Jeux Olympiques 2024 à Lyon

Résidence de l’Olympique Lyonnais, le Stade de Lyon de Décines-Charpieu se prépare à vibrer au rythme des Jeux Olympiques. 5 affiches masculines et 6 affiches féminines, dont deux alléchants matchs de l’équipe de France féminine au programme. L'équipe d'Argentine posera également ses valises pour deux matchs de poule, une chance de pouvoir observer les futures pépites sud-américaines, mais surtout, Lionel Messi ou Angel Di Maria, pressentis pour faire partie de la sélection albiceleste.

 Pour les phases à élimination directe, Décines accueillera deux quarts de finale et deux demi-finales, une masculine et une féminine. On retrouve également un match pour la troisième place chez les femmes, une petite finale qui offrira à l’équipe victorieuse une médaille olympique, de bronze. Pour l’instant, le détail des affiches ne sont pas connues.

Comment se rendre au Stade de Lyon pendant les JO ?

Pour rejoindre le stade également appelé Parc Olympique Lyonnais, il est préférable de privilégier les transports en commun. Pour cela, plusieurs moyens de rejoindre l’antre.

Grâce au réseau de transports TCL, des navettes mises en place trois heures avant le début de chaque match vous achemineront jusqu’à l’arrêt « Décines OL Vallée », en provenance de « Vaulx-En-Velin La Soie » (Métro A), « Part-Dieu Villette Sud» (Métro B), « Meyzieu les Panettes » et  « Eurexpo »  Comptez un départ toutes les 15 à 20 minutes pour l'ensemble des navettes.

L'achat de tickets pour ces navettes est possible en ligne, ou bien directement les jours de match aux 5 points d'embarquement des navettes. (1 ticket = un aller-retour en navette vers le STADE DE LYON).

Les titres PASS 24h + navette A/R à 10€ ou PASS 48h + navette A/R à 15€ ou NAVETTE A/R à 5€ sont à charger sur un billet sans contact. Tous ces titres sont en vente dans les distributeurs du réseau TCL. Le billet navette seul est également disponible directement avec votre carte bancaire dans les navettes. Pour toute information complémentaire, rendez-vous sur le site TCL.

Si vous considérez vous rendre au stade en voiture, le complexe met également en place une plateforme de covoiturage interne avec StadiumGO, un bon moyen de réduire les dépenses tout en pensant au bien-être environnemental.

Enfin, le Stade de Lyon possède de nombreuses stations de Velo’V pour venir depuis le centre-ville. Comptez 45 minutes de trajet depuis la gare Part-Dieu.

Une métropole labellisée « Terre de jeux »

En vue de cette échéance importante pour l’hexagone, Lyon et sa métropole préparent une couverture originale de ses Jeux Olympiques. Il ne devrait pas y avoir de village olympique, pas de passage de flamme olympique au cœur de la cité des Gones, bien que celle-ci sera de passage pour une révélation privée du côté de Neuville-sur-Saône.

Allumée en Angleterre dans le berceau de la création des Jeux Paralympiques, à Stoke Mandeville, l’une des 12 flammes, symbole de l’un des 12 jours de compétition, fera bien escale dans la capitale de la gastronomie française. Rendez-vous le 26 juin pour une journée de festivités qui ouvrira la route pour les Jeux Paralympiques, prévus du 28 août au 8 septembre.

Première édition des Jeux métropolitains et paramétropolitains

À Lyon, les JO et JOP commenceront bien avant les dates fixées.

Entre mai et juin, la Métropole organise les jeux métropolitains et paramétropolitains. L’objectif ? Faire s’affronter les communes et collèges de la Métropole de Lyon à travers 5 sports olympiques :

  • Basket en 3x3 avec 3 catégories : moins de 18 ans, plus de 18 ans et en famille, en équipe
  • Football féminin en 5x5 avec 2 catégories, les 10 à 15 ans et les 16 ans et plus, en équipe
  • Soft-volley en 4x4, en équipe mixte
  • Rugby-tag en 5x5 avec 3 catégories : moins de 18 ans, plus de 18 ans et en famille, en équipe mixte
  • Tir à l'arc en individuel

Quatre événements principaux seront les points d'orgues de cette nouveauté 100% lyonnaise.

Le week-end du 3 et 4 mai, le handisport est mis à l'honneur au Stade de Parilly pour deux journées de sensibilisation pour découvrir le quotidien des parasportifs. Toujours le 4 mai, le rugby à 7 prend place au Palais des Sports de Gerland avec Rugby Music Live, comme un rappel à la Coupe du monde de Rugby 2023 en France, qui avait rencontré un grand succès. Au programme : une multitude d'animations, des initiations et des temps forts musicaux. Le 8 juin, Vernaison accueille Les Berges Olympiques, un village grandeur nature qui permettra aux locaux de tester tous genres de sports, dans une fête géante. Le lendemain, dimanche 9 juin, la coupe du monde féminine des quartiers, compétition de football à 5, sera organisé au stade de la Duchère-Balmont, avec un affrontement entre 16 pays, qui promet une journée haute en couleurs. 

Enfin, le grand final des Jeux Métropolitains se déroulera Place Bellecour, le 23 juin, pour une dernière journée olympique ouverte à tous, dans laquelle auront lieu toutes les finales des compétitions engagées au cours de l'opération, hors tir à l'arc.

Lyon, terre d'entraînement pour les athlètes

Toujours en amont des compétitions, certains lieux de la ville de Lyon pourront servir de centres d’entraînement pour des délégations désireuses de s’exercer sous l’air français. Par exemple, la halle Stéphane Diagana sera homologuée pour l’équipe d’Arménie d’athlétisme. Le gymnase Vorontzov du 8ème arrondissement sera, lui, utilisé par l’équipe de gymnastique du Japon.

Les épreuves autour de Lyon ?

Lyon n’est pas la seule ville de la région à recevoir des athlètes olympiques puisque Saint-Étienne et le stade Geoffroy-Guichard sera également ville hôte de certains matchs de poules avec 3 matchs masculins et 3 matchs féminins, dont une affiche de l’équipe de France féminine le 28 juillet.

Depuis Lyon, le stade est facile d’accès : comptez près d’une heure de TER depuis Lyon Part-Dieu et 15 minutes de tramway T3 depuis la gare Saint-Étienne Châteaucreux, en direction de Terrasse / Hôpital Nord. L’arrêt de tramway « Geoffroy-Guichard – Musée des Verts » se situe juste en face du stade.

Que faire à Lyon entre les matchs des JO 2024 ?

Vous débarquez à Lyon et vous ne savez pas quoi faire avant ou après les matchs ? Pas de panique : Lyon regorge d’histoire et d’activités à faire !

Découvrir

Votre 1er jour à Lyon

Vous ne restez qu’un seul jour ou qu’un petit week-end ? (tant pis, vous pourrez revenir…) 
Alors voici ce qu’il ne faut surtout pas manquer ! Choisissez votre formule.

Découvrir

Vue du Groupama Stadium © Lotfi Dakhli

Vous aimerez aussi...

Où voir du sport à Lyon ?

Lyon, c'est une terre de sport, une terre d'émotions. Partez à la découverte de quelques grands équipements de Lyon et sa Métropole, où des athlètes de haut niveau exercent leur art.

Découvrir